République du Congo

Quatrième pays producteur de pétrole en Afrique, la République du Congo offre des opportunités d’investissement en matière d’hydrocarbures.

La République du Congo

La République du Congo, située au cœur de l’Afrique centrale, est un pays fortement urbanisé avec plus des deux tiers de sa population vivant dans quatre des principaux centres urbains. Couverte pour plus de sa moitié par la forêt du Bassin du Congo (deuxième massif forestier au monde), le pays bénéficie d’une hydrographie généreuse avec le fleuve Congo (2ème en débit après l’Amazone), de terres arables non exploitées couvrant plus du tiers de sa superficie, et d’une abondante pluviométrie (8 mois par an). Doté du premier port en eau profonde de la côte ouest-africaine, unique dans toute la sous-région, le Congo constitue la plaque tournante idéale des marchandises destinées à d'autres pays de l'Afrique centrale comme l’Angola, le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, l’Angola, voire la République Démocratique du Congo. Ses atouts ainsi que ses ressources naturelles (hydrocarbures, mines solides et le bois) en font une réelle terre d’opportunités.

Les principaux enjeux sectoriels

  • L’intégration à l’OPEP
  • La diversification économique

 

L’intégration à l’OPEP

Quatrième pays producteur de pétrole en Afrique et devenu depuis peu, membre de l’OPEP, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, le Congo compte de nombreux gisements onshores et offshores. Les plus grandes compagnies pétrolières y exploitant sont le français Total E & P Congo, l’italien Eni Congo ou encore l’américain Chevron, en plus de la compagnie pétrolière nationale, la SNPC. Le pétrole contribue dans le budget de l’Etat à plus de 80%, et demeure ainsi la première source de revenus du pays. De nouveaux permis pétroliers devraient être attribués avec la mise en application du nouveau code des hydrocarbures. Quoique le PIB du pays ait connu un vrai recul ces dernières années pour se situer en 2018, à 7,95 milliards de dollars US, la production journalière congolaise se maintenait à 282 000 barils par jour en 2017, et se fixe un objectif de 300 000 barils par jour en 2018.

La diversification économique

Si l’économie congolaise demeure tributaire de l’industrie pétrolière, les autorités ont récemment réaffirmé leur volonté de diversifier l’économie par l’adoption du nouveau Plan de Développement National 2018-2022. En soutenant les mines, l’agriculture et l’élevage, ou encore le tourisme et l’environnement, la République du Congo souhaite dynamiser des industries encore à l’état embryonnaire. Ceci passe par d’importants efforts en développement d’infrastructures pour mailler un territoire de 342 000 km2 et qui compte seulement 5 millions d’habitants. Le Plan de Développement National priorise ainsi les objectifs suivants :

  • le maillage du pays en voies de communication,
  • la construction de plusieurs barrages hydro-électriques, achevés ou en voie de l’être,
  • l’encouragement de l’industrie minière avec la finalisation de certains projets (fer, cuivre, potasse),
  • la mise en place d’un régime fiscal et douanier au profit du secteur agro-pastoral,
  • la mise en place d’un cadre juridique pour l’industrie du tourisme, en vue de la mise en valeur du grand potentiel inexploitée à ce jour (divers sites et parcs nationaux),
  • la création de zones économiques spéciales,
  • la libéralisation du secteur de l’électricité et de l’eau.

Le Congo, nouveau marché minier

Longtemps délaissé au profit du secteur pétrolier, le marché minier est aujourd’hui encouragé par de nouveaux investissements et par l’attribution récente de permis d’exploration et d’exploitation. Ainsi, la société SOREMI (Investissements Chinois) a commencé l’exploitation et la commercialisation du cuivre dans la région de la Bouenza au Sud du Congo, de même que le Groupe SAPRO, l’investisseur national, va commencer l’exploitation du fer à Mayoko.

Contactez-nous

Prosper Bizitou

Associé, PwC Congo (Brazzaville)

Tel : +242 0 55 57 51 98

Emmanuel Le Bras

Associé, PwC Congo (Brazzaville)

Tel : +242 0 55 57 76 76

Moïse Kokolo

Associé, PwC Congo (Brazzaville)

Tel : +242 0 55 34 09 07

Zita Mbuana-Makumbu

Tax & Legal Director, PwC Congo (Brazzaville)

Suivez-nous !